twitter google-plus facebook instagram pinterest Rechercher triangle-down Femme Actuelle Les Testeuses Hellocoton Mon compte
Vous êtes sur la partie communautaire de Beauté Addict : Le Blog de Pimprete

publié le 2 juillet 2014 Beauté › Bien-être

Bonjour ,

De plus en plus de scientifiques sont convaincus que les compléments alimentaires sont devenus indispensables à notre survie.

Pourquoi ?

L’agriculture moderne, intensive, chimique, etc…. à entre autres conséquences une perte de qualité nutritive des fruits et des légumes que nous consommons.

Photo ajoutée le 02/07/2014 à 14:04

Voici quelques exemples de perte de minéraux et de vitamines contenus dans les fruits et légumes en 11 ans !

inquiétant : un exemple , la valeur en vitamine B6 de la banane a chutée de 92 %.

 

Photo ajoutée le 02/07/2014 à 14:11

 

Selon une étude réalisée aux États-Unis, 81 % des professionnels de santé prendraient des compléments de multivitamines et de minéraux. 

 

Or la majorité de la population là-bas, ne prend toujours aucun complément alimentaire pour sa santé. Elle reste victime des grands médias sous influence de l'industrie pharmaceutique visant à faire croire qu'il suffit de manger « équilibré » pour ne manquer de rien. 

 

L'Europe est encore bien plus en retard. Les personnes qui prennent des multivitamines y sont souvent considérées par leur entourage comme des bêtes curieuses ou de doux écologistes un peu naïfs.

 

On sait pourtant que le mode de vie moderne, le stress, la pollution, l'âge (qui réduit l'absorption des nutriments) font que même l'alimentation la plus saine et la plus variée ne garantit pas un apport optimal de toutes les vitamines, minéraux, acides aminés et acides gras essentiels.

 

Nous consommons en outre beaucoup trop d'aliments et de composés inhibiteurs comme le café, le thé, les boissons gazeuses et l'alcool. Ils diminuent l'absorption de certains nutriments. Les premières victimes de cette hécatombe sont le fer, le zinc, le calcium et l'acide folique. De plus, la fumée du tabac, qu'on soit fumeur actif ou passif, détruit les vitamines.

 

Enfin, de nombreux médicaments provoquent des pertes en nutriments ou une diminution de leur absorption. Il est pourtant rarissime qu'un médecin prescrive, en même temps qu'un médicament, la prise de multivitamines pour compenser. 

 

Mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire, et « oublier » à notre tour de prendre soin de notre propre santé. De nombreuses études ont démontré l'intérêt essentiel de prendre des multivitamines quotidiennement. D'abord bien sûr, parce qu'elles aident à prévenir de nombreuses maladies graves (plus à ce sujet ci-dessous), mais surtout parce que, tout simplement, la supplémentation diminue la perception subjective du stress, de la fatigue et de l'anxiété à hauteur de 30 % environ, selon une très sérieuse étude menée par des chercheurs de l'université de Swansea en Angleterre 

 

Prendre des multivitamines améliore donc le moral et la qualité de vie, en plus d'avoir des effets bénéfiques contre les maladies.

 

Effets bénéfiques majeurs sur la santé

Cela fait maintenant plus de dix ans qu'il est établi scientifiquement qu'elles sont indispensables pour la santé. On dirait que tout le monde a oublié qu'une vitamine est, par définition, une substance indispensable à la santé et au fonctionnement normal du corps humain. 

 

Une synthèse générale de toutes les études réalisées sur les multivitamines a été publiée en 2002 et a conclu que, par mesure de prudence, tous les adultes devraient prendre quotidiennement des multivitamines afin de prévenir certaines maladies comme le cancer, les maladies cardiovasculaires et l'ostéoporose 

 

Cette position est également celle du plus éminent spécialiste de la nutrition au monde, le Professeur Walter Willett, directeur du Département de nutrition de l'école de santé publique de l'Université Harvard. Le Dr Willet va même plus loin encore puisqu'il considère que la fameuse « pyramide alimentaire » doit inclure, pour être complète et optimiser la santé, la prise quotidienne de multivitamines .

 

Les personnes âgées, les femmes enceintes et les enfants d'abord !

Bien entendu, certaines personnes sont encore plus concernées encore que les autres. 

 

Ce sont d'abord les personnes âgées. Elles ont le plus besoin de prendre des multivitamines parce que leur intestin absorbe moins bien les nutriments, et parce qu'elles souffrent souvent d'un régime alimentaire inadéquat, provoqué par le manque d'appétit, les difficultés de mastication, la solitude, etc [6] 

 

Viennent ensuite les femmes enceintes. Les gynécologues prescrivent en général de l'acide folique (vitamine B9), qui est efficace pour réduire la fréquence des malformations du tube neural. Mais la consommation de multivitamines prénatales (elles contiennent généralement toutes au moins 400 µg d'acide folique) pourrait également prévenir d'autres malformations du foetus. 

 

En outre, les auteurs d'une méta-analyse de sept études épidémiologiques ont conclu en 2007 que la prise de multivitamines durant la grossesse est associée à un risque moindre de tumeurs au cerveau, de tumeur du système nerveux sympathique (neuroblastome) et de leucémie chez les enfants 

 

Chez les enfants, la prise de multivitamines durant les premières années de vie pourrait réduire le risque de souffrir d'allergies à l'âge scolaire, selon une étude épidémiologique faite auprès de 2 423 enfants américains [9] et améliorer leur Quotient Intellectuel (QI). 

 

Mais toute personne d'âge adulte, menant le typique mode de vie moderne à base de stress, de déplacements incessants, de nourriture produite industriellement, et de pollution, a évidemment besoin de prendre des multivitamines. 

 

Les multivitamines rendent plus intelligent, selon des chercheurs britanniques

La prise quotidienne de compléments de multivitamines peut améliorer les performances cognitives (concentration, mémoire, rapidité d'esprit...) des enfants comme des adultes, selon des chercheurs britanniques. 

 

Dans une série d'articles publiés dans le British Journal of Nutrition, Psychopharmacology, et Human Psychopharmacology, des équipes de neuroscientifiques britanniques ont étudié les effets des compléments de multivitamines sur le moral, le niveau de stress et les fonctions cognitives. 

 

Bien que les enquêtes se soient étalées sur quatre à douze semaines, les effets se sont en fait manifestés dès les premières semaines : 

 

les hommes prenant des complexes de vitamines B témoignent d'une hausse de leurs performances cognitives, sont moins fatigués mentalement, et ont plus de vigueur ;

les femmes prenant des compléments de vitamines et de minéraux font preuve d'une plus grande précision ainsi que d'une plus grande vitesse à exécuter des tâches multiples ;

les enfants de 8 à 14 ans montrent une plus grande faculté de concentration.

 

De multiples études confirment l'intérêt des multivitamines contre les maladies graves

L'erreur, largement colportée par l'enseignement officiel de la médecine, est de croire qu'on a assez de vitamine D tant qu'on ne souffre pas de rachitisme, ou qu'on a assez de vitamine C tant qu'on n'attrape pas le scorbut.

 

Rien ne pourrait être plus faux. En réalité, ces maladies ne sont que les manifestations les plus extrêmes d'une carence en vitamines.

 

Bien avant que n'apparaissent ces maladies, votre corps et votre esprit cessent de fonctionner de façon optimale. Selon le Professeur David Kennedy de l'université de Northumbria, « le niveau de vitamines optimal est largement au-dessus du niveau qui permet d'éviter les maladies ».

 

Prendre des multivitamines ne sert pas à seulement à éviter les maladies liées aux carences. Cela permet d'optimiser l'état de santé, notamment en minimisant les risques de maladies graves.

 

On sait par exemple, grâce à la grande étude française SUVIMAX, menée à double insu avec placebo pendant plus de 7 ans, auprès de 12 741 sujets âgés de 35 ans à 60 ans, que la prise de multivitamines à des doses nutritionnelles (ANR) pourrait diminuer l'incidence du cancer chez les hommes [10]. Et pourtant SUVIMAX n'a étudié que la prise de doses très faibles de quelques vitamines seulement, sous forme synthétique et loin des dosages optimaux.

 

 

Prendre un supplément multivitaminé pourrait de plus, à long terme, se traduire par une réduction de 40 % du risque de subir un infarctus du myocarde (crise cardiaque). C'est ce qu'indiquent les résultats d'une étude suédoise menée auprès d'environ 34 000 femmes de 49 ans et plus, suivies durant une dizaine d'années .

 

 

Il ne fait donc pas de doute que les multivitamines devraient figurer aujourd'hui au centre de l'arsenal médical, pour prévenir les maladies graves chez les enfants, les adultes, comme chez les personnes âgées. Le silence que les autorités de santé parviennent à maintenir sur ce sujet est donc extrêmement inquiétant sur leur objectivité et leur indépendance vis-à-vis des grandes sociétés pharmaceutiques, qui ont elles, au contraire, intérêt à ce qu'un maximum de personnes « oublient » ce dispositif essentiel dans la prévention des maladies.

 

Extrait de la lettre Santé Nature Innovation par Jean Marc Dupuis, service d'information sur la santé, la nutrition et le bien être.

3 votes 3 commentaires

Partagez cet article


Réagissez à l'article de Pimprete

Meili

, le 2 juillet 2014 à 15:43

bonjour, souvent les fruits sont cueillis verts et donc ne contiennent pas assez de vitamines, et puis à force de contraindre les entreprises à des règles sanitaires trop strictes, les aliments perdent leur qualité nutritive. J'évite d'avoir recours à des compléments alimentaires, je préfère manger fruits & légumes de saison, nous avons la chance d'avoir un potager, et un poulailler pour les oeufs frais. biz !

Emeline85

, le 2 juillet 2014 à 17:46

Merci pour ces infos !
En médecine, notre prof de biochimie nous avais dit que ce n'étais pas du tout nécessaire, que c'était un effet placebo si on mangeait équilibré. Mais j'avoue que même en sachant ça, je prend des vitamines en hiver pour tenir par exemple !
Bisous

pimprete

, le 2 juillet 2014 à 18:26

Bonsoir,
Je suis de votre avis à toutes les deux.
Avant d'écouter ces émissions, commentées dans le même sens par plusieurs médecins, j'étais sûre de manger, sain et équilibré. Je suis sélective dans le choix de mes produits et ne consomme que des produits frais que j'ai personnellement cuisinés. Mais lorsque le médecin qui présentait l'émission a précisé que compte tenu de la mauvaises qualités de nos produits d'aujourd'hui notre corps ( pour un adulte ) aurait besoin de 900 g de fruits et légumes quotidiens, je me suis rendue à l'évidence que cela était impossible.
J'ai depuis adopté des compléments alimentaires à base de plantes ( 100 % ethnobotanique ). Et j'avoue que depuis, je me sens en meilleure forme et n'ai attrapé ni rhume, ni grippe de tout l'hiver.
Est ce un hasard, sincèrement je ne le crois pas.
Bisous et bonne soirée


Si vous avez un compte Addict, connectez-vous !

Sinon, utilisez simplement le formulaire ci-dessous pour déposer votre commentaire :

Votre pseudo *

URL de votre site ou blog

Votre commentaire *

Afficher les commentaires

Le VDI : La solution pour un avenir meilleur ?

Dans un monde en plein marasme, où le taux de chômage n’a jamais été aussi élevé, où les jeunes se désespèrent d’accéder à une vie indépendante, où les personnes qui ont un travail n’arrivent plus à joindre les deux bouts, le travail VDI ( vendeur à domicile indépendant )...

La science au bénéfice de la beauté

Le saviez vous ? les courants galvaniques sont maintenant utilisés en Esthétique : Les courants galvaniques : la science au service de la beauté Un peu d’histoire : Les courants galvaniques tiennent leur nom de Luigi Galvani, le médecin italien qui a consacré sa vie à étudier les effets du...
Beauté AddictBlogs B.A.Tous les Blogs

Beauté, Santé, Jeunesse