twitter google-plus facebook instagram pinterest Rechercher triangle-down Femme Actuelle Les Testeuses Hellocoton Mon compte
Vous êtes sur la partie communautaire de Beauté Addict : Le Blog d'Azerty49

publié le 13 septembre 2015 Beauté › Général

Coucou mes beautés !!

Aujourd'hui je viens vous présenté mon nouveau partenaire

karethic

 

« C’est l’histoire d’un arbre sacré dont le fruit contient une huile miraculeuse. Depuis des siècles, cet arbre appelé karité, shea ou shitulu, apporte beauté et bien-être à des millions d’hommes et de femmes en Afrique »
 
 
L’histoire est belle mais que sait-on réellement de cet arbre sacré d'Afrique exploité depuis des siècles au détriment des femmes africaines ?
 
Depuis 2005, Karethic s’est donné pour mission de faire connaître, au-delà des produits « miracles » au karité contés de mille et une façons dans les médias, le véritable beurre de karité: Le baume sacré des femmes africaines, le beurre de karité Grand cru d'Afrique, de première qualité, vierge (non raffiné). Un soin sacré fascinant, symbole de la spiritualité africaine. Un don de la nature méconnu du consommateur car trop souvent altéré par raffinage. Un patrimoine culturel porté de génération en génération par des milliers de productrices en Afrique.
 
Karethic, la filière du karité artisanal du Bénin regroupe sept coopératives de productrices de karité partenaires de la société Karethic Benin et de sa « petite sœur » Terrethic France.



Pourquoi une filière « intégrée »?

Pour que de la matière première au produit fini, vous bénéficiiez du meilleur de l'arbre de karité et du savoir-faire des productrices de karité du Nord du Bénin: un beurre frais, naturellement purifié et riche de toutes ses propriétés réparatrices.

Pour que l'intérêt que vous portez aux produits Karethic ait un impact direct sur le maintien de l'activité des productrices de beurre de karité, leur savoir-faire et leur patrimoine écologique.

Ainsi de l'Atacora (région de collecte des amandes et de production du beurre) à Cotonou (Capitale du Bénin) jusqu’à la région Rhône Alpes (siège de Terrethic) le beurre de karité Karethic suit un seul trajet sans intermédiaire.

 
Ces hommes et ces femmes ont contribué à la construction de la filière Karethic. Ils ont en commun une passion pour leur propre culture. Cette passion les a poussé à soutenir le développement de la filière karité au Bénin. J’aime penser que Karethic porte le meilleur d'eux. Maguette la Sénégalaise était là dès les premières heures, Soumia l'algérienne a donné de son génie créatif pour rendre hommage au courage des productrices, Paco l'espagnol sa patience et son pragmatisme, Catherine d'origine vietnamienne son dynamisme et sa bonne humeur, Davide l'Italien apporte toujours son goût pour les belles choses, Didier l’ardéchois son expérience enfin, Glwadys et M. Ayité, l’équipe Karethic au Bénin leur courage et leur persévérance qui se sont avérés cruciaux dans les moments difficiles.
 
Si Karethic demeure·attachée à ses valeurs de qualité et d'authenticité c'est surtout· grâce aux petits groupements de productrices du Bénin qui bientôt se·lèveront à l'aube·pour·collecter les amandes de karité se donneront du courage car il pleut en cette saison, se regrouperont pour apporter de la valeur ajoutée à leur labeur en produisant un beurre onctueux de couleur jaune paille, au délicieux parfum de noisette, naturellement purifié mais non raffiné: ce véritable beurre de karité Grand Cru d'Afrique" qu’elles verront enfin apprécié à sa juste valeur.
 

 

Les groupements de productrices de beurre de karité biologique partenaires de Karethic sont présents dans l’Atacora. Engagée dès le départ dans le Borgou, Karethic poursuit également sa collaboration avec les femmes de Djougou pour l’élaboration de produits finis. Le choix de l’Atacora est naturel d’une part parce qu’on y trouve encore des sols vierges d’intrants chimiques, d’autre part parce qu’il existe dans cette région une culture du karité unique au Bénin.
 
En 2011, Karethic réunissait 400 productrices réunies en 9 coopératives. En 2012 Ce sont 100 productrices supplémentaires réunies en 2 cooperatives qui nous ont rejoint pour poursuivre ce travail entamé il y a 7 ans de renforcement des capacités et du rôle de la femme en tant que gardienne des savoirs et du patrimoine africains.
 



Le lien sacré entre le karité et la femme africaine

 

La spiritualité africaine nous apprend que la femme comme l'arbre de karité sont des êtres vivants naturellement dotés de l'énergie vitale appelée Nyama par le peuple Mandingue, Ashe par les Yorubas (aussi assimilable au Qi dans le Taoisme au Prana ou Shakti dans la tradition Hindou ). Cette énergie leur permet notamment de donner vie. Aussi seules les femmes africaines peuvent approcher l'arbre de karité et recevoir son énergie. Elles détiennent depuis des générations des savoirs et un savoir-faire uniques sacrés qui leur permettent d'extraire naturellement le beurre de karité tout en préservant sa richesse et son énergie vitale.

Cette énergie vitale porte aussi le nom scientifique d'insaponifiables. Les fameux composants naturels réparateurs recherchés en cosmétique. Mais on comprend bien qu'un beurre extrait industriellement n'a pas la même valeur que le véritable beurre extrait par les femmes africaines. Le beurre des femmes africaines est non seulement riche en insaponifiables mais, parce qu'il a été produit dans le respect des traditions et de la nature -par exemple les fruits ne sont pas cueillis sur l'arbre, la tradition veut que nous laissions l'arbre de karité nous donner son fruit une fois que celui-ci est à maturité et gorgé d'huile, en le laissant tomber- il possède aussi un "supplément d'âme".

Pour les productrices du nord du Bénin, produire un bon beurre de karité est une question d'honneur et de respect vis à vis de la nature donc de soi. Une femme doit être capable de produire, reconnaitre et apprécier un beurre de karité de qualité irréprochable.Hormis le matériel de conditionnement, les règles d’hygiène et de sécurité que nous apportons aux productrices, la préparation des amandes et le barattage manuel qui révèlent tout leur savoir-faire, nécessitent cette énergie vitale positive, de la rigueur, de la générosité, de la patience et un bon tour de main.


Si elles peuvent s'avèrer utiles pour écraser les amandes de karité et obtenir la mouture (voir photo ci-dessus), aucune machine pour l'heure ne permet par exemple d'obtenir la texture du beurre apporté par le barratage manuel.

Aucune machine ne réunit toutes ces qualités...

Les productrices de karité·qui choisissent de rejoindre Karethic savent qu’il ne s’agit pas d’un énième projet d'ONG (même si certaines ONGs font un travail de qualité sur le terrain en apportant avant tout leurs compétences) qui disparaîtra aussi vite qu’il est tombé du ciel.

Nous partageons nos difficultés d'entrepreneures et trouvons les solutions ensemble. La collecte de fruits et la production du beurre tout comme faire connaitre le véritable beurre de karité sont des activités difficiles qui pour être durables ne peuvent reposer sur une approche caritative. Elles le savent et les premiers résultats de notre partenariat sont là.



En matière d'aide au développement, nous sommes pour l'apport de compétences enrichi d'échange d'experience et de culture. Beaucoup sont surpris de nous entendre dire que nous sommes contre le don privé. Nous y sommes même farouchement opposés, n'en déplaise aux adeptes du dons de stylos et cahiers dans les villages africains (j'ai personnellement développé ce type de projets humanitaires et en connais les effets pervers). Comme le dit Pierre Rabhi, l'humanitaire est une crise de l'humanisme. N'achetez pas·les produits Karethic par charité ou pour faire une bonne action·mais par adhésion à nos valeurs et objectfs qui sont: la qualité, l'authenticité, la dignité, l'innovation sociale, le respect des savoirs traditionnels et de la biodiversité comme source de développement économique et surtout humain. En somme tout ce que l'essence féminine est capable d'apporter au monde!

Pour mieux comprendre cette position·il faudrait échanger directement avec les productrices. L'une d'entre elles nous dit un jour : "Nous ne sommes pas des esclaves à qui des maîtres jettent les restes une fois repus. Grâce à Karethic, nous voyons nos conditions de vie s'améliorer, nos filles vont à l'école et seront plus tard comme vous". Ces mots·résument le sens de l'équitable pour karethic, notre raison d'être. Ils·nous donnent la force de continuer car il est difficile de promouvoir le véritable beurre de karité des femmes africaines sans qu'invariablement l'étiquette de la charité condescendante n'apparaisse. Notre action a pour but de rendre leur autonomie aux femmes de la filière karité et mettre fin à la logique de don. Ces femmes ont vu trop de projets s'arrêter du jour ou lendemain. Elles veulent maîtriser leur destin. Leur souhait est d'être respectées et reconnues en tant qu'acteurs incontournables de la filière karité en étant correctement rémunérées pour leur travail et leur savoir-faire.

La garantie équitable est une assurance pour vous, que nous ne nous déclarons pas juste équitable vis-à-vis des productrices mais que nous avons un réel engagement dont l’impact est suivi et contrôlé par un organisme tiers.

Bien sûr les critères traditionnels du commerce équitable peuvent être contestés (notamment le prix "juste" qui varie d’un pays à un autre, la dépendance des petits producteurs,le manque d'information et de·transparence). C’est la raison pour laquelle nous avons opté pour un cahier des charges et un label exigeants sur ces points, celui de Bio Equitable (association biopartenaire) qui prône un partenariat durable du producteur au consommateur basé sur le respect mutuel. Si vous préférez le voir pour le croire, n’hésitez pas comme ces quatre·français en quête d'authenticité à venir nous rendre visite au Bénin!


L'équitable bien ordonné commence par le local

Nous avons l’avantage d’être béninoises et considérons donc qu’adopter une attitude non éthique vis-à-vis de nos sœurs et de nos mères c’est nous trahir et trahir notre identité. Trop de français d'origine africaine rencontrés sur les salons nous disent que le bio et l'équitable sont juste "bons pour les blancs". Mais comment en tant qu’africains pouvons-nous reprocher aux pays "occidentaux" de piller nos richesses si nous ne sommes pas capables d’avoir une démarche respectueuse vis-à-vis de nos savoir-faires, de nos ressources ne serait-ce qu'entre africains ? Certes le kg de karité coûte à peine 70 cts d'euros dans les villages mais est-ce un prix juste compte tenu de la valeur de cette ressource (alimentaire et thérapeutique), du labeur des productrices pour la protéger, collecter les amandes dans la brousse au péril de leur vie et produire le beurre·? Bien que sûr non. La conséquence est que les collectrices·de karité préfèrent brader leurs amandes de karité souvent destinées à l'export plutôt que de les tranformer localement. L'action de Karethic pour valoriser tout en préservant les ressources du sol africain, redonner ses lettres de noblesses au véritable beurre de karité des femmes africaines, le Grand Cru de karité, et par conséquent améliorer le revenu des productrices et leurs débouchés·n'est qu'une goutte d'eau dans l'indutrie du karité mais nous espérons que d'autres nous rejoindrons.

Pour finir, le fait de d'être béninoises nous prive de toute concession de la part des productrices et c'est une bonne chose. Nous sommes des filles du pays, leurs filles, cela signifie entre autre que nous devons rester humbles et reconnaissantes. En retour, elles font de nous les premières bénéficiaires de leurs savoirs que nous nous efforcerons de partager avec vous dans le blog karethic.
 


Le maintien d'une activité durable pour les productrices

L’aventure Karethic a débuté au Nord du Bénin par l’étude d’un modèle de développement permettant de préserver et valoriser le travail des productrices de Karité des zones rurales d’Afrique. Au-delà d’une démarche équitable c’est un engagement continu pour un développement autonome.

Valoriser leur travail consiste non seulement à déterminer leur point fort; la maitrise d'un procédé de production doux permettant de préserver les propriétés du beurre mais aussi à apporter des réponses à leur faiblesses : stabilité du beurre et capacité à créer des produits finis à base de beurre de karité.

Résultat: le beurre de karité proposé par les productrices partenaires de Karehic répond, (analyses techiques à l'appui) aux standards de qualité internationaux tout en offrant des propriétés réparatrices jamais offertes par le karité raffiné pourtant présent dans 98% des produits de soin et d'hygiène.

Le Grand Cru de karité d'Afrique: Karethic s’engage auprès des productrices de Karité des zones rurales d’Afrique pour le développement de l’offre du karité vierge, de qualité premium, fin par nature donc non raffiné permettant :

-De proposer aussi bien aux fabricants de produits naturels qu’au consommateur final un beurre de karité de qualité comportant véritablement tous ses actifs réparateurs, exempt d’intrants chimiques et ne nécessitant pas d’étapes de désodorisation, de décoloration ou de raffinage supplémentaires.

-De préserver et valoriser durablement un savoir-faire ancestral, un mode de production, un patrimoine écologique, une culture et faut-il le préciser, un métier.
 
 
L’arbre de karité ne se cultive pas. Il est «·bio par nature·» et favorise la fertilité des sols ainsi que les cultures vivrières de l’igname du sorgho ou encore du millet. Il fait partie des produits forestiers non ligneux (PFNL) privilégiés par la FAO pour lutter contre la pauvreté et garantir la souveraineté alimentaire.

En certifiant biologique· les sols sur lesquels pousse le karité· tout en valorisant l'arbre et ses ressources (le beurre de karité, le miel de fleur de karité, les coques de noix de karité, l'écotourisme du karité), nous tentons de contribuer au développement d'une culture vivrière saine nécessaire à l'autosuffisance alimentaire et au recul des cultures intensives avides de pesticides et intrants chimiques.


Il existe une polémique sur la certification biologique du karité.

Karethic a longtemps rejeté ce processus pour des raisons de coûts élevés par rapport au volume de production et bien sûr parce que l’arbre de karité ne se cultive pas. Il pousse sans entretien et sans engrais.

Puis au cours d’une réunion avec les productrices de l’Atacora en juillet 2009, les témoignages sur ce qu’elles constataient lors de l’utilisation d’intrants chimiques par leur maris pour la culture du coton m’ont convaincue : De l’eau de rivière d'un bleu foncé, des nouveaux-nés malformés. Je n’avais pas besoin de leur expliquer l’importance du bio, elles l’ont su bien avant moi mais le plus dur restait à faire…convaincre leurs maris !

Ce n’est pas véritablement l’arbre de karité qui est certifié bio mais le sol sur lequel il pousse ainsi que le procédé d'extraction qui garantit l'absence de composants chimiques . Il est vrai que dans les villages africains la plupart des sols sont vierges d'intrants chimiques mais ne pas les certifier c’est les laisser à la portée de la culture intensive et reproduire les erreurs déja commises dans les pays industrialisés dits développés. En plus de l'engagement équitable de filière, pour protéger ces sols bio, nous avons « simplement » décidé de les certifier bio. C’est davantage une décision conforme aux valeurs defendues par Karethic qu’une opération marketing pour séduire le consommateur.

 

Je remercie les courageuses qui aurons pris le temps de lire tout mon article,

Car certes il est très très tès long, mais je pense sincèrement que la marque en vaux la peine !

Je vous invite à venir découvrir leur site:

http://www.karethic.com/fr

Ainsi que leur page FB:

https://www.facebook.com/Karethic?fref=ts

Bonne visite mes beautés !!!

 

8 votes 14 commentaires

Partagez cet article


Réagissez à l'article d'Azerty49

Diandra

, le 13 septembre 2015 à 09:43

Bonjour, merci pour cette découverte !! bon dimanche bisous

azerty49

, le 13 septembre 2015 à 10:45

coucou ma belle, merci à toi aussi ! bisous

iloudz

, le 13 septembre 2015 à 10:04

Bonjoir , ah ouiiii un superbe article et je dis bravo à ces femmes , en effet , ceux ne sont pas des esclaves à qui on jette des miettes , un grand bravo pour leur job et merciiii a elles pour ce qu on a dans nos produits cosmétiques , bisouuu ma belle et très bon dimanche

azerty49

, le 13 septembre 2015 à 10:46

Coucou ma belle, merci d'avoir pris le temps de lire mon long article, mais je pense qu'il mérite d'etre lu pour tout ce qu'elles font pour nous et pour la marque qui est vraiment superbe ! bisous ma belle, bon dimanche

Meili

, le 13 septembre 2015 à 10:13

Bonjour, j'ai déjà testé le baume pour les lèvres ( ici ), mais il n'a pas trop plu car il fallait que j'en remette tous le temps pour garder mes lèvres hydratées, biz

azerty49

, le 13 septembre 2015 à 10:48

coucou ma belle, tes levres devais trop absorber le produit, car moi il me conviens, je suis en plein test lol. je n'ai pu resiste a sont appel des reception !bisous ma belle

Kinou64

, le 13 septembre 2015 à 10:23

coucou ma belle merci pour ton article bisous bonne journée + 1vote

azerty49

, le 13 septembre 2015 à 10:48

merci ma belle, à toi également, bisous

cia24

, le 13 septembre 2015 à 11:04

Coucou, merci pour cette jolie découverte. Je lis pas mal d'articles sur cette marque ces temps-ci.
Passe un bon dimanche. Bises

azerty49

, le 13 septembre 2015 à 11:18

merci ma belle, bon dimanche à toi également, bisous

katia35

, le 13 septembre 2015 à 12:50

coucou
merci à toi
bisous bon dimanche

azerty49

, le 13 septembre 2015 à 13:45

A toi également, bisous ma belle

muriel2222

, le 14 septembre 2015 à 12:44

Au moins, on ne pourras pas dire que cette marque n'a pas été présentée ☺
Bisous ☺

azerty49

, le 14 septembre 2015 à 16:32

lol, bisous ma belle


Si vous avez un compte Addict, connectez-vous !

Sinon, utilisez simplement le formulaire ci-dessous pour déposer votre commentaire :

Votre pseudo *

URL de votre site ou blog

Votre commentaire *

Afficher les commentaires


D'autres articles pouvant vous intéresser :

Mulato Cosmetics

Coucou mes beautés !!! Aujourd'hui je viens vous présenter un nouveau partenaire. Connaissez vous cette marque spécialiste des cheveux? Allez à vos écran je vous dévoile tout !!! L'histoire de Mulato: La marque MULATO nait en 2007. A l’origine du projet, une prise de conscience d’un...

Mixa

coucou mes beautés, Nous connaissons toutes cette marque, nus l'avons toutes tester sous diverse forme elle sert à toute la famille !!! mais qui connais sont histoire??? C'est dans la classe "produits de pharmacie, savons et toilette" que la marque Mixa fut déposée le 13 mars 1924 par les...

laboratoires Mascareignes

Spécialistes de l'efficacité au naturel Nos laboratoires sont nés grâce à la re-découverte d’un traitement ancestral aux plantes, fondé sur les spécificités thérapeutiques de la Carapa procera . Depuis ce jour, nos équipes développent leurs recherches pour combiner les actifs de la...

Essentiel nature

coucou mes beautés !!! Aujourd'hui je vous présente un de mes nouveau partenaire ! Qu'est-ce qu'Essentiel Nature? Ce sont des produits naturels à base d'Aloe Vera et de bave d'escargot écologique BIO. Essentiel Nature vous propose l'essentiel au naturel pour votre peau. En effet, ce n'est plus...

pirouette cacahouète !!! vous connaissez?

Depuis 2010, PIROUETTE CACAHOUÈTE imagine et édite des jeux pour enfants dans une démarche : • Made in France & Europe Le choix de fournisseurs proches de façon à pouvoir les rencontrer et visiter leurs locaux. • Eco-Friendly - Une production locale. - Une aventure humaine de par notre...

Beauté AddictBlogs B.A.Tous les BlogsLa Citadine à la Campagnepirouette cacahouète !!! vous connaissez?