twitter google-plus facebook instagram pinterest Rechercher triangle-down Femme Actuelle Les Testeuses Hellocoton Mon compte
Vous êtes sur la partie communautaire de Beauté Addict : Le Blog de MANIKA
[titre de votre blog] - le blog de MANIKA

publié le 26 octobre 2011 Divers › Spirituel / culturel
La couleur des sentiments de Kathryn Sockett
Je ne vais pas vous parler du film qui sort aujourd'hui mais du roman dont ce film est issu et que je viens de finir sans savoir quand je l'ai commencé qu'il serait bientot sur nos écrans.

4ème de couverture : Jackson, Mississippi, 1962.
Lorsqu’elle rentre chez elle, Aibileen, seule dans sa bicoque du quartier noir de Jackson, dîne modestement, écrit ses prières dans un carnet, pense à son fils disparu et écoute du gospel, du blues ou le sermon du Pasteur à la radio. Nurse et bonne au service de familles blanches depuis quarante ans, Aibileen n’est pas du genre à s’apitoyer sur son sort. Elle vit pour “ses enfants” – les petits Blancs dont elle s’occupe jusqu’à l’âge où ils changent –, les aime tendrement et met un point d’honneur à leur transmettre l’estime de soi, luttant comme elle le peut contre les idées racistes que leurs parents leur enfonceront bientôt dans le crâne. Aibileen est une âme généreuse, dotée d’une grande sagesse et d’une bonhommie attendrissante. Elle a la vitalité, la douceur et la rondeur d’Ella Fitzgerald.
Dans les pires moments, elle peut compter sur sa meilleure amie, Minny, bonne et cuisinière chez les Blancs depuis son plus jeune âge elle aussi, une forte tête qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Entre un mari alcoolique à la main lourde et cinq enfants à éduquer, son quotidien s’apparente à une lutte de survie. Ainsi dissimule-t-elle sa sensibilité sous les traits d’une maîtresse-femme à la langue bien pendue, ce qui lui a valu d’être maintes fois renvoyée. D’ailleurs, sa nouvelle patronne, pin-up désœuvrée au comportement étrange, lui donne déjà du fil à retordre.
C’est alors qu’arrive Skeeter Phelan. Vingt-deux ans et fraîchement diplômée, elle est de retour à Jackson où elle retrouve ses anciennes amies. Contrairement à elles, Skeeter n’a pas encore la bague au doigt, attache peu d’importance à ses tenues et sa coiffure, possède un esprit plus ouvert que la moyenne et souhaite plus que tout devenir écrivain. Lorsqu’on lui confie la rubrique ménagère du journal local, elle demande à Aibileen de lui donner des tuyaux. Elle apprend à la connaître et comprend bientôt qu’elle tient son sujet : il y a peu, une certaine Rosa Parks a refusé de céder sa place à un Blanc dans un bus ; un certain Martin Luther King se rend de ville en ville pour défendre la cause des droits civiques ; elle, Skeeter Phelan, va donner la parole aux bonnes de Jackson, leur demander de raconter ce que c’est qu’être une bonne noire au service d’une famille blanche du Mississippi, recueillir leurs témoignages et en faire un livre. Elle y tient d’autant plus que Constantine, la bonne qui l’a élevée et qu’elle aime profondément, a été congédiée par ses parents pour des raisons obscures.
Ce projet fou auquel se rallient Aibileen et Minny va les mettre en danger et changer à jamais le cours de leur vie.

Mon avis : Le grand prix des lectrices obtenu en 2010 est largement mérité. C'est un livre attachant de par ses personnages mais aussi par l'histoire qui est bien loin de nous, car ne fait pas partie de notre culture mais qui nous touchent quand même. L'histoire se passe dans le début des années 60 mais retrouve bien des échos dans ce qui se passe aujourd'hui encore dans notre quotidien.
Un peu d'humour, beaucoup de tendresse et un combat de chaque jour pour se faire accepter d'un coté et pour changer des esprits d'un autre. Une amitié improbable et pourtant au final si forte !
Un très beau livre.
0 vote 5 commentaires

Partagez cet article


Réagissez à l'article de MANIKA

Danaé

, le 26 octobre 2011 à 13:39

Merci de ce partage de ta lecture ! belle journée ensoleillée Bisous + 1 vote !

mamine69

, le 26 octobre 2011 à 17:18

une grande lecture ouf je vais encore profiter du soleil bizzzzzzzzzzzzz

mamine69

, le 26 octobre 2011 à 17:34

je reviens , j'ai jamais pris de gélules d'argan c'est cher ??qu'elle résultat????moi pour le moment je l-utilise en produit de beauté bizzzzzzzzzzz

Emilie291

, le 27 octobre 2011 à 09:12

ca donne envie !!!! C'est vrai qu'ils en parlent enormement du film ! et c'ets marrant que tu l'ai lu sans savoir qu'il allait sortir au ciné ! Tu vas aller le voir au ciné ? Passe une bonne journée bizzzz

Danaé

, le 28 octobre 2011 à 17:49

Bonsoir ! un petit coucou au passage ! bisous


Si vous avez un compte Addict, connectez-vous !

Sinon, utilisez simplement le formulaire ci-dessous pour déposer votre commentaire :

Votre pseudo *

URL de votre site ou blog

Votre commentaire *

Afficher les commentaires


D'autres articles pouvant vous intéresser :

Une dernière idée cadeau

Je voudrais vous parler d'une série de livres qui me font beaucoup rire... vous aimez les chats ou quelqu'un autour de vous aime les félins alors offrez (vous) ce livre. Plein de vérités mais aussi plein d'humour, il s'agit des "Simon's cat". Un nouveau tome vient de sortir...

Rdv Culturel #43

ça revient vite vous ne trouvez pas ? Comme d'habitude on commence par le mandala ... envie de printemps ? Puis on passe à mes lectures : Un bel album adulte Au pays de la mémoire Blanche de Carl Norac et Stéphane Poulain, un peu éliptique mais les illustrations sont superbes. Encore un Album...

des hommes et des dieux

Après un contre temps hier matin, j'ai quand même pu aller voir "des hommes et des dieux" hier après midi. Que dire, un film inclassable : d'abord pas de musique autres que les chants religieux et vers la fin un extrait du lac des cygnes. Juste les bruits de tous les jours dans le...

Demain j'arrête de Gilles Legardinier

J'ai lu pas mal de critiques positives sur ce livre alors quand je suis tombée dessus je n'ai pas hésité .... 4ème de couverture : Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a...

Cinquante nuances de Grey

Comme plus de 500 000 personnes en France, je me suis laissée prendre au piège de E. L. James en lisant "Cinquante Nuances de Grey" 4ème de couverture : Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais. Lorsqu'Anastasia Steele...

Beauté AddictBlogs B.A.Tous les Blogs[titre de votre blog]Cinquante nuances de Grey