twitter google-plus facebook instagram pinterest Rechercher triangle-down Femme Actuelle Les Testeuses Hellocoton Mon compte
Vous êtes sur la partie communautaire de Beauté Addict : Le Blog de GirlyGirl

publié le 13 juillet 2016 Divers › Passions
La mode geek

Coucou les BA !

 

Je vous écris parce que j’ai lu un billet d’humeur très intéressant écrit par un certain Peter Warden qui s’intitulait « Pourquoi la culture geek doit mourir ». Il s’agissait de démontrer que cette forme de culture était sclérosée par des travers développés au cours de sa formation.

 

Pete Warden est ce qu’il est convenu d'appeler « un vrai nerd » (accro à l'informatique). Enfant marginal, il aime les jeux de cartes, la science-fiction, l’heroic fantasy, joue à Donjon et Dragon et rencontre sa première petite amie sur un jeu en ligne. Il est alors la risée de ses camarades de classe. En grandissant, il développe des jeux-vidéos, est diplômé d’une grande école d’ingénieur, intègre plusieurs start-up et est désormais directeur technique de FedPac, une entreprise récemment acquise par Google.

 

Les geeks acceptés

Pete Warden écrit que la société a donné raison aux nerds qu’elle rejetait autrefois. Être geek, c’est désormais sexy. Les patrons des entreprises les plus rentables au monde sont des geeks assumés, et la grande majorité d’entre eux sortent des MBA les plus réputés des États-Unis. Les agences web spécialisées dans le référencement des sites internet sont de plus en plus performantes pour agrémenter la vie de geeks exigeants et tendant à se multiplier.

 

Il explique : « Nous nous comportons toujours comme les rebelles de l'Alliance, alors que nous sommes devenus l'Empire », en référence à la trilogie Star Wars (œuvre sacrée de la geek culture). C'est justement cela que rejette Pete Warden, le fait que la culture geek, auparavant à la marge par définition, soit devenue populaire, perdant par là son essence.

 

Peter Warden dénonce aussi les discriminations qui minent la communauté geek. L’ingénieur critique notamment la misogynie intrinsèque à cette communauté, en faisant référence à plusieurs scandales, notamment celui concernant le gammergate, un mouvement internet à l’encontre des développeuses de jeux-vidéos. 

1 vote 0 commentaire

Partagez cet article


Réagissez à l'article de GirlyGirl

Si vous avez un compte Addict, connectez-vous !

Sinon, utilisez simplement le formulaire ci-dessous pour déposer votre commentaire :

Votre pseudo *

URL de votre site ou blog

Votre commentaire *

Afficher les commentaires


Beauté AddictBlogs B.A.Tous les BlogsGirly Girl et j'assumeLa mode geek