twitter google-plus facebook instagram pinterest Rechercher triangle-down Femme Actuelle Beauté-Addict Hellocoton Mon compte
Vous êtes sur la partie communautaire de Beauté Addict : Le Blog d'Etpiscesttout
Et pis c'est tout ! - le blog de Etpiscesttout

publié le 8 juillet 2017 Divers › Voyages / tourisme

De retour d’une semaine de vacances dans les Gorges du Verdon, et après de nombreux mois à bouder le blog, me revoilà scotchée à mon clavier, avec cette envie pressante de parler de ce lieu magnifique, et ce besoin qui avait disparu depuis tant de temps de partager mes découvertes avec le « monde entier ». J’ai écris cet article en quelques jours, et l’ai laissé de côté … 2 mois plus tard … je me décide à vous parler de cette belle semaine dans les Gorges du Verdon…

Nous avons profité des deux week-end prolongés du 1er et du 8 mai, pour poser des congés et prendre quelques jours de vacances. Le choix a été difficile, d’autant plus que nous souhaitions partir avec Loulou (mon « gros » Chihuahua de 7 ans), et avec un budget rikiki compte tenu de notre road trip imminent aux USA.
Notre premier choix s’était porté sur l’Ile de Ré, mais le coût était trop conséquent. Nous avions également trouvé des vols et hébergements très abordables à l’étranger, mais hors de question de partir sans Loulou … Nous avons fini par opter pour une semaine « reposante » dans les Gorges du Verdon, sans stress, sans contrainte autre que de souffler et oublier les préoccupations du travail et de la vie de tous les jours.

Une fois nos congés posés et validés, nous avons très vite réservé un mobile home pour une semaine. Ne connaissant pas du tout la région, nous avons fait confiance à Booking et Tripadvisor et avons choisi un camping à un prix abordable, mais très bien noté: le Camping Frédéric Mistral (que je vous recommande les yeux fermés : mobile home propre et confortable, à 5 minutes à pied du centre ville, gérant adorable, disponible et de très bons conseils).

Une semaine dans les Gorges du Verdon, c’est court, trop court … il y a tellement de choses à faire, à voir …

Castellane


Castellane est une petite ville installée dans un environnement privilégié, dans un climat mi-provençal, mi-alpin, aux portes des Gorges du Verdon. Dès notre arrivée une chose a piqué notre curiosité : la ville est surplombé par énorme roc sur lequel niche une petite Chapelle à l’architecture particulière…

Notre camping était à quelques minutes du centre ville, ce qui est extrêmement pratique : hors saison pour aller facilement chercher du pain le matin, et aller manger le soir ; mais surtout en pleine saison lorsque l’on a besoin de se garer en ville : il y a très peu de place de parking et encore moins de place gratuites. 

L’office du Tourisme de Castellane est à quelques pas de la place principale de la ville. N’hésitez pas à vous y rendre dès votre arrivée, pour faire le point sur ce que vous avez prévu de faire ou ce qu’il est possible de faire dans l’ensemble des Gorges du Verdon.

L’ensemble de la ville peut (et doit) être contemplée depuis la terrasse de la Chapelle Notre Dame du Roc que l’on rejoint après avoir longé les vestiges de l’enceinte de la ville du 14ème siècle.

 

Sentier Notre Dame du Roc, à la découverte de la Chapelle qui surplombe Castellane et les Gorges du Verdon


Pour accéder à la Chapelle Notre Dame du Roc, cette fameuse Chapelle piquée au sommet du Roc de Castellane, il faudra suivre un petit sentier de niveau facile/moyen. Le sentier est très bien indiqué.

La montée est agréable, elle longe les remparts de la ville, nous croisons quelques ruines, dans une végétation variée et luxuriante. De nombreux bancs jalonnent le sentier.

Les ruines sont accessibles via un autre sentier
Loulou a très vite fatigué et ne voulait plus avancer : il a fini dans le sac à dos …

Au loin les cimes enneigées … un phénomène rare dans les Gorges du Verdon en mai : une chance et une déveine : des paysages magnifiques, mais des températures très fraîches …

Une fois arrivé au sommet du Roc (et on y arrive bien plus vite qu’on ne s’y attend), la vue est magnifique, nous surplombons la ville, le Verdon qui serpente timidement à côté de celle ci, et l’entrée des Gorges du Verdon.

La Chapelle (en cours de rénovation lors de notre visite) est d’autant plus surprenante… depuis Castellane, nous ne distinguions bien pas ce que nous pensions être un simple cloché, il s’agit en réalité d’une gigantesque sculpture représentant la Sainte Vierge, qui perchée au dessus de la ville donne l’impression de la protéger et de la bénir.

L’intérieur de la chapelle comporte de nombreux « ex-voto », des couronnes et bouquets de mariées sous cloche.
.
.

Infos sentier:

Balisage jaune (PR4)
Distance 4 km
Dénivelé positif 190 m
Durée 90 min
Niveau : facile

 

La route des Crêtes : les Gorges du Verdon par la route


Que l’on soit en voiture, à vélo ou à moto, s’il y a une chose à ne pas louper lors d’un passage dans les Gorges du Verdon, c’est bien la route des Crêtes : celle-ci offre une vu imprenable sur le Canyon.

Il s’agit en faite d’une « petite » boucle de 23 km à hauteur de La Palud-sur-Verdon. La route, sinueuse et parfois à flanc de falaise, longe la partie la plus célèbre du Grand Canyon, réputé être le plus beau d’Europe. Les différents points de vu offrent tous des panorama à couper le souffle.

Les Aigles royaux, et les Vautours réintroduits depuis 1999 dans les Gorges, survolent principalement les 3 premiers points de vues : ils longent les falaises abruptes du canyon et remontent au dessus de nos yeux émerveillés, ils passent parfois à seulement quelques mètres de leur spectateurs, fascinés par ce spectacle époustouflant. Nous sommes restés de longues minutes à les contempler, peut être même des heures. Leur ballet incessant est comme hypnotisant. Lors-qu’ils disparaissent, et que l’on se décide à partir, un ou plusieurs autres volatils surgissent et nous envoûtent à nouveau … Mon grand regret a été de ne pas avoir un téléobjectif avec moi pour rapporter de plus beaux clichés de ces seigneurs des airs.

En observant les rapaces survoler le canyon, j’ai aperçu une sorte de boule blanche se hisser le long des parois rocheuses, je me suis demandé de quoi il s’agissait, sans jumelles, et après quelques secondes d’observation, je me suis aperçu qu’il s’agit du casque d’une personne qui escaladait la falaise, et puis j’en vois un autre, et encore un autre …
Les Gorges du Verdon (je ne l’apprendrais qu’après), avec ses célèbres falaises de l’Escalès, d’un calcaire très pur et compact, sont devenues la Mecque de l’escalade internationale (300m de hauteur et plus de 1000 voies équipées); il est donc quasi impossible de ne pas voir un grimpeur à l’œuvre…

Les guides disent que la boucle se fait entre 1h30 et 3h00, selon le nombre d’arrêts et le temps passé sur ceux ci. Personnellement, nous avons passé un peu plus de 3 heures sur la route: pourquoi se presser devant tant de beauté.

Vous pouvez retrouver des informations, entre autre, sur la route des crêtes sur le site de l’office du Tourisme de La Palud sur Verdon.

 

Le belvédère du Point Sublime: vue sur l’entrée des Gorges du Verdon…


Le Point Sublime, situé sur la rive droite des Gorges du Verdon, en dessous du village de Rougon, offre une vue imprenable sur l’entrée des Gorges du Verdon et notamment sur le Couloir Samson. Malheureusement lors de notre visite, il s’est mis à pleuvoir, nous n’avons donc pas profité des lieux, et n’avons pas eu le temps d’y revenir.

Un grand parking permet de stationner le temps de la visite (mais est rapidement plein en période estivale, d’autant plus que le couloir Samson est le début du sentier Blanc Martel). Le belvédère se situe à environ 10 minutes de marche depuis le parking. Une fois arrivé, le panorama est magnifique : on aperçoit l’entrée du Canyon, au creux duquel s’écoule l’eau émeraude du Verdon.

 

Sentier de l’Imbut et sentier du Pêcheur : mes deux plus gros regrets


Ces deux randonnées sont, parait il magnifiques et de celles à faire absolument … malheureusement nous n’avons pas pu les parcourir…

Le sentier du Pêcheur

Le sentier du Pêcheur était certainement l’un des plus beau et des plus prisé des sentiers qui parcourent les Gorges du Verdon. Il s’agissait d’une petite randonnée de 6 km, de niveau facile a modérée, variée, durant laquelle on pouvait admirer à la fois des cascades, des grottes et marcher au bord du Verdon.

A notre plus plus grand regret, le directeur de notre camping nous a indiqué que ce sentier était désormais fermé et strictement interdit au public, et ce depuis le 31 mars 2017; toutes les balises ont d’ailleurs été retirées. L’office du tourisme nous a indiqué que le sentier traversait des terrains privés, et que leurs propriétaires ne souhaitent plus d’ouverture au public… le sentier est donc inaccessible jusqu’à nouvel ordre…

Le sentier de l’Imbut

Le sentier de l’Imbut est lui aussi connu pour sa beauté … Il s’agit de la plus belle mais aussi de la plus difficile et technique des randonnées des Gorges du Verdon.

Il n’était pas fermé, et pourtant nous n’avons pas pu y accéder… Le sentier comporte des passages à flanc de falaise qui peuvent s’avérer très dangereux lorsque le sol est mouillé. Malheureusement, le début de la semaine de nos vacance était arrosé … et le terrain était encore humide. Nous n’avons donc pas pris de risque… ce sera pour la prochaine fois …

Ne l’ayant pas fait, je ne suis pas la mieux placée pour vous parler de cette randonnée, vous ne manquerez pas d’information auprès de notre ami Google, vous pouvez également consulter l’article rédigé par Céline de Globtrekkeuse, que j’ai toujours plaisir à lire, vous pouvez retrouver son article ici :

Vous trouverez aussi un article un peu plus détaillé sur les Topos Pyrénées par Mariano ici :

 

Sentier Blanc Martel, Randonnée au cœur du Canyon


Ce sentier d’une quinzaine de kilomètres relie le Point sublime à Rougon au Chalet de La Maline (sur la route des Crêtes à La Palud-sur-Verdon). Le sentier Blanc-Martel permet d’entrer dans les profondeurs des Gorges du Verdon en suivant le cours de la rivière sur sa rive droite. La randonnée regorge de paysages magnifique, et mérite qu’on la parcours.

Une si belle randonnée a le gros inconvénient d’être est très prisée en période estivale. Commencez alors la randonnée très tôt le matin pour éviter la foule, ou préférez lui une autre randonnée, pour être plus au calme.

La traversée est estimée à 7 heurs, augmentée d’une petite heure si l’on décide de rallonger par la Mescla. Cependant ce n’est qu’une estimation : tout dépend du rythme de marche (et surtout du nombre d’arrêts photo).

La randonnée n’est pas aussi variée que l’était le Sentier du Pêcheur, ni aussi impressionnante qu’est le Sentier de l’Imbut, mais elle reste très belle. Le long du sentier, qui ne fait que monter et descendre, on à la chance de passer par des tunnels creusés par la main de l’homme, des brèches aériennes, et la célèbre passerelle de la brèche Imbert.

L’office du tourisme de Castellane décrit la randonnée de manière concise mais complète :

Depuis le Chalet de la Maline, descendre vers le fond des Gorges. A l’intersection, suivre à gauche en direction du Point Sublime jusqu’à la difficile montée de la Brèche Imbert. Descendre les escaliers métalliques raides pour atteindre le bord du Verdon. Poursuivre le sentier jusqu’aux deux tunnels (prévoir des lampes de poche). Remontez ensuite vers le belvédère du couloir Samson puis traversez la route pour continuez le sentier jusqu’au Point Sublime (150m plus haut).
Office de tourisme des gorges de Castellane

Attention : le sentier n’est pas une boucle ! Des navettes font le lien entre le Point Sublime et le Chalet de la Maline en période à forte affluence touristique. Hors saison, il n’y a pas de navette. La première solution est de prendre un taxi (en espérant qu’il y ai des disponibilité, se renseigner AVANT de commencer la randonnée). La seconde solution est de découvrir le sentier en 2 fois : un aller retour jusqu’à la brèche Imbert au départ du chalet de la Maline, puis un second aller retour jusqu’à la brèche Imbert avec un départ depuis le point sublime (bon nous on a triché on est parti depuis le couloir Samson).

Si le cœur vous en dit, vous pouvez retrouver le récit de notre randonnée sur le sentier Blanc Martel ici : …

Infos sentier:

Balisage GR4 rouge et blanc
Distance 15 km
Dénivelé positif 600 m
Durée 7 heures
Niveau : difficile

Non adapté aux poussettes, interdit aux chiens et aux enfants de mois de 8 ans.
Quelques passages délicats: échelles, pierriers, rochers glissants, tunnels. Sentier à éviter si vous êtes sujet au vertige (en raison de quelques passages a flanc de falaise).

Il est impératif : d’avoir de bonnes chaussures de marche, des lunettes de soleil, un vêtement chaud, un chapeau ou casquette. (Le soleil tape fort parfois).
Il faut emporter : 2 litres d’eau par personne au minimum, un peu de nourriture, une bonne lampe de poche, un sac pour emporter vos restes et déchets.

 .
.

Châteauneuf lès Moustiers : les ruines d’un passé qu’on ne veut pas oublier


La première fois que nous avons voulu parcourir la route des crêtes il pleuvait tellement qu’on ne pouvait pas distinguer la route à plus de 10 mètres devant nous. Nous avions donc rebroussé chemin assez rapidement et cherché une alternative pour la journée. En scrutant le guide et la carte distribuée par l’office du tourisme de Castellane, on découvre alors qu’il existe un « village fantôme » dans les Gorges du Verdon. Étant deux passionnés de Ghost town, nous n’avons pas hésité longtemps avant de nous rendre à Châteauneuf-lès-Moustiers, petit village abandonné perché à environ six kilomètres de la Palud sur Verdon, dans les Gorges du Verdon.

La volonté de ses habitants est désormais de garder le village comme témoignage du temps passé. Ce site restera donc un lieu de mémoire pour faire connaître et respecter la vie des gens du haut pays.  »
Office de tourisme des gorges du Verdon La Palud sur Verdon

L’accès au village est difficile. Il existe une petite route faite de pierre, de gravier et de trous … mais interdite à la circulation. Et cela se comprend : une affluence de véhicules dénaturerais le site, et lui retirerait tout son charme.

Visiter le village sous la pluie a ajouté une ambiance étrange aux lieux, la notion de village fantôme prenait une autre dimension.

Le village peut être visité rapidement, mais il est intéressant de s’y attarder et d’airer dans les vestiges de ce petit village.

Si vous souhaitez connaître l’histoire du village, je vous invite à consulter deux blogs qui vous en parlerons mieux que moi :ici, ici et ici.

 


La semaine est passée tellement vite que le jours de notre départ nous avions l’impression d’être arrivés la veille. Nous bagages dans le coffre, et nos ceintures bouclées, nous jetons un dernier coup d’œil dans le rétro, la sainte qui surplombe Castellane nous salue une dernière fois sous un soleil éclatant… nous reviendrons, notre histoire avec les Gorges du Verdon n’est pas finie …

ETPISCESTTOUT

3 votes 5 commentaires

Partagez cet article


Réagissez à l'article d'Etpiscesttout

ALEXCHAMP

, le 8 juillet 2017 à 18:56

Coucou, une belle semaine! Merci pour le partage en images, bisous

Etpiscesttout

, le 8 juillet 2017 à 20:52

Bonjour,
Merci pour ce gentil commentaire ☺️
C'est toujours avec plaisir que je partage mes "aventures"

Meili

, le 8 juillet 2017 à 20:14

Bonjour, c'est superbe ce paysage, j'y suis allée il y a bien longtemps, vous avez du bien profité de vos promenades, belles photos, biz

Etpiscesttout

, le 8 juillet 2017 à 20:51

Bonjour,
Merci pour ce gentil commentaire ☺️
Les randonnées sont effectivement magnifiques

Bettychoice

, le 8 juillet 2017 à 22:09

Merci pour ce joli partage :)
bisous


Si vous avez un compte Addict, connectez-vous :

Identifiant

Mot de passe

Sinon, utilisez simplement le formulaire ci-dessous pour déposer votre commentaire :

Votre pseudo *

URL de votre site ou blog

Votre commentaire *

Afficher les commentaires

Voyage aux États Unis : les 3 papiers indispensables ?

Un roadtrip américain se prépare longtemps à l’avance, qu’on passe par une agence, ou qu’on organise son périple de A à Z par ses propres moyens. Après avoir défini son parcours, ou au moins les grandes lignes de celui ci, il faut s’assurer d’être en mesure d’entrer aux États...

Beautiful box, un baisé jalousement gardé !

Rien de tel qu’un baiser pour témoigner de son amour ? Avec sa box « So pretty, Kiss me quick » de mars 2016 Beautiful box a proposé une box 100% bisous que j’ai jalousement gardé, et dont je ne vous ai pas parlé. Beautiful box m’a envoyé ce petit trésor depuis quelque temps, alors...

Glossybox d’Avril 2016 : le mot de la fin

Entre l’amour et la haine, il n’y a qu’un pas, le pardon arrive avec le temps, mais les rancœurs ont plus de mal à s’effacer, surtout quand leurs origines sont enracinées si profondément qu’il est impossible de s’en défaire … glossybox Je vous parle ici d’amour … car mon...

Janvier en Mars avec la Beautiful box Poupoupidou

Il y a quelques jours, j’ai eu la surprise de découvrir la Beautiful box de janvier dans ma boite aux lettres. Outre la découverte en relevant mon courrier, découvrir son contenu a été une véritable surprise puisque je ne m’étais jamais (à tord?) vraiment intéressée à cette box...

Dans la peau d’une super héroïne avec Glossybox mars 2016

Le thème de la Glossybox de mars 2016 « héroïne du quotidien » m’a immédiatement fait penser a deux choses : la pub perle de lait « vous savez dans une journée une femme a un million de choses à faire »… Clark Kent, (en version féminine bien sur) … Mais oui Cark Kent ! Vous savez :...

Canyonlands, la terre brisée qui a volé mon cœur !

Si vous allez dans l’ouest américain et que vous ne devez visiter qu’un seul parc national, je vous conseillerais, sans hésiter, de visiter Canyonlands NP . D’ailleurs notre bible routard le note 3 sacs à dos c’est pour dire… Ce parc fait parti des parcs nationaux des États Unis les...

Glossybox de février 2016 : second rendez vous après retrouvailles mitigées…

Il y a plusieurs années, j’ai quitté Glossybox en de très mauvais terme : elle ne tenait plus ses promesses, elle ne faisait plus attention à moi, elle ne cherchait plus à me séduire : bref j’avais l’impression qu’elle me considérait comme acquise et que j’étais une vieille...

Douceur et lumière avec « You Just Wait » de Sinful Colors !

Il y a quelque temps, je vous parlais d’un haul Sinful Colors sur beautéprivée . Je venais alors d’acquérir 4 vernis roses qui m’avaient tapés dans l’œil. Certain(e)s le savent, je suis une NPA, et j’achète parfois tellement de vernis que je ne les porte pas tous, ou longtemps...

Presque Chloé avec les ersatz Susanna signés 3Suisses

Vous l’avez surement remarqué (ou pas) , mais je ne fais rien de logique. Dans le premier article qui vous parlais des vernis enchanted-polish, je vous ai parlé d’un vernis crème alors que je suis une holo-addict, je recommence aujourd’hui en vous parlant de boots plutôt que d’escarpins...


Beauté AddictBlogs B.A.Tous les Blogs

Et pis c'est tout !