twitter google-plus facebook instagram pinterest Rechercher triangle-down Femme Actuelle Beauté-Addict Hellocoton Mon compte

Spécial Mamans

Sujet créé le 14 juin 2015 à 15h19 par (4 réponses)

Bonjour, est ce qu'il y en a parmi vous qui subissent l'ingérence de la belle mère de leurs enfants ??

répondre
le 10 juillet 2015 à 09h32

Re: comment réagir à l'invasion de la belle mere de mes filles

Bonjour Eclatderose,

moi il ne s'agit pas de ma belle mère mais j'ai vécu sa avec plusieurs personnes de mon entourage, quand ma grande (21 mois) était bébé...
je l'ai mal vécu, j'avais tout simplement pas l'impression d'être sa maman...
de ne rien avoir à dire la concernant don j'ai repris clairement ma place et me suis imposée...
j'ai directement mis plus de barrière à la naissance de ma 2ème (8 mois)...
mais je connais ta situation et s'est très compliqué à gérer...

répondre
le 15 juillet 2015 à 18h54

Re: comment réagir à l'invasion de la belle mere de mes filles

Merci pour ton témoignage.

En fait il ne s'agit pas de la famille pour moi. C'est plutôt que je suis séparée du papa et il s'agit de sa nouvelle "femme".

Elle fait tout pour imposer ses lois et ses idées au père de mes filles, elle est sournoise et fait tout en douce. Par ex mes 2 filles font du cheval. C'est lui qui paye le club. C'est un accord qu'on a pris dès le début lui et moi. Et au mois de juin au moment de la réinscription, je demande à ma fille si elle veut se réinscrire l'année prochaine ou essayer autre chose. Elle me répond que c'est pas la peine qu'elle se réinscrive car elle est trop nulle et que ça ne sert à rien....

Pour la petite histoire.... ma fille à 9 ans. Elle a commencé à 6 ans le poney. Les deux 1ers années on va dire que c'était surtout des années d'adaptation; la 1er année surtout. La 2e année elle a commencé à avoir un joli petit niveau et elle s'est éclatée. Mais des copines à ma fille faisait de la natation et elle a voulu essayer pour voir. Donc comme il n'est pas question de forcer ma fille pour quoi que ce soit la 3e année elle a fait piscine. Activité qu'elle n'a pas du tout aimé d'ailleurs.

Du coup la 4e année elle s'est réinscrite au poney. et comme elle était petite et débutante au retour au club elle avait perdu un peu de ses acquis. Ce qui fait que ça a été dur pour elle, en plus elle n'avait pas forcément de bons poneys faciles et dociles à chaque cours et pour ne pas arranger le cours était de 18:30 à 19:30 et après 2 hr de gym à l'école les jeudi. Donc ma fille était claquée en fin de journée... Malgré tout elle a bien repris son niveau et à la fin de l'année elle se débrouillait super bien.

Donc pour en revenir à sa réflexion, j'étais très étonnée et perplexe. Je cherche à savoir et là elle commence à avoir les larmes aux yeux et me dit que... c'est A...... qui lui a dit qu'elle était trop nulle et que ça se voyait qu'elle était pas motivée par ce sport et que du coup ça ne valait pas la peine de réitérer l'année prochaine.

Bien évidement ce genre de discours jamais devant le père de mes filles....

Je ne fonctionne jamais de cette manière. Pour moi l'éducation des enfants doit se faire dans le sens de toujours aller dans le positif. Jamais dans le négatif. Même quand l'enfant à des difficultés, même si c'est difficile, jamais rabaisser ou dénigrer ou même ignorer les efforts qui sont fait mais toujours relativiser, toujours noter les efforts fournis, les progrès, le contexte, et surtout encourager pour persévérer... pousser vers le haut....

Bref, il m'a fallu plus de 2 hr pour persuader ma fille que c'était faut, qu'elle n'était pas nulle du tout, bien au contraire.... vu le contexte de l'âge, de la taille, de l'année de piscine, qu'elle avait beaucoup progresser, qu'elle avait été très forte et courageuse de ne pas abandonner malgré la fatigue et que j'étais très très fière d'elle et qu'elle devait l'être aussi et ne jamais croire qui que ce soit qui lui dise le contraire... qu'elle était très intelligente et qu'elle devait garder confiance et croire en elle.

S'en est suivi une discution pour savoir si elle voulait donc se réinscrire ou tenter autre chose. je lui ai bien expliquer qu'elle était libre de choisir. Qu'elle pouvait essayer autre chose, mais que, pour progresser, il fallait persévérer et faire au moins 2 ans de suite pour savoir si vraiment l'activité nous plait et pour faire de vrais progrès et par ex passer ses 1er examens.... et pourquoi pas tenter un petit concours interne ... qui sait ...?? ça motive toujours les enfants....

Mais que si elle voulait elle pouvait essayer un autre sport; elle est un peut tentée par le judo.... elle fait déjà du théâtre en plus du poney et ça elle adore.... c'est sa 3e année.

Donc je lui ai dis que les réinscription approchent et qu'elle avait 3 jours pour réfléchir et qu'on pouvait en reparler quand elle voulait.

Au final elle a voulu se réinscrire. Donc le cours suivant je vais remplir les papiers. Comme à chaque cours ou presque, son père vient la voir pendant le cours. cela nous plait beaucoup de voir les progrès et les enfants aiment beaucoup cela, ils se sentent importants et encouragés. Sauf que sa copine le suit comme un petit chien à chaque fois. Et lorsque je lui ai dis que j'avais rempli les papiers pour l'année prochaine il a été étonné carma fille lui avait dis qu'elle ne voulait pas se réinscrire. Je lui ai expliqué le pourquoi du comment. Et pourquoi à mon avis elle n'avait pas le même discours chez moi et chez lui. L'autre c'est mise à crier sur ma fille que c'était une menteuse. qu'elle mitonnait à fond et que ça se passerait pas comme ça... etc.... évidement je me suis interposée.... et là une grosse discussion s'en est suivie qui s'est terminée par des insultes et des cris....

Madame n'a pas supporté que je lui tienne tête, et que je persiste à vouloir inscrire ma fille. J'ai expliqué à mon ex qu'il est hors de question que je laisse une étrangère décider des activités de mes filles. Qu'à partir du moment où lui et moi sommes d'accord que je vois pas de quoi elle se mêle de ce qui ne la regarde pas et qu'elle n'a rien à dire. Sans parler de sa pédagogie à deux balles...!!!!!

Là elle a retourner la situation en s'en prenant à moi en me criant qu'en fait je n'avais jamais digéré qu'elle avait pris ma place ... Incertain pfffff si elle savait comme j'en ai rien à faire de tout ça.... c'est moi qui ai décider de quitter le foyer conjugale et je ne savais même pas son existence à cette époque (je ne dis pas que si 'avais su j'aurais réagis pareil en mm tps, mais le sujet n'est pas là...). Même si elle disparaissait je ne reviendrait pas chez mon ex-mari... pour rien au monde. Même si je suis seule depuis. Rien à voir avec elle.... donc que j'étais une rageuse et une jalouse... bref pleins de petits noms très sympathiques...!!

Evidement je suis passée pour la méchante aux yeux de tous et même de lui parce que j'ai tenu tête au lieu de m'effacer. Mais ça c'est hors de question. Je ne laisserai personne diriger ma vie ni mes décisions. Je n'ai jamais laisser qui que ce soit m'influencer en aucune manière et jamais ça ne se produira. Mais c'est difficile car je suis toujours sur le qui-vive... du coup, toujours à surveiller mes arrières et faire attention à ce qu'elle trame derrière mon dos et je dois dire que ça m'épuise. Je passe mon temps à me remettre en question, à me demander si j'ai tort, si je suis trop sur mes gardes et surtout comment faire accepter mes opinions sans être obligée de me justifier à chaque fois....

Pour l'anecdote.... j'ai due annuler l'inscription au poney car les horaires ne correspondaient pas avec le théâtre. Mais ma fille, son père et moi sommes très déçus et très certainement on lui prendras une carte 10 entrées avec laquelle elle pourra faire des cours suivant son emploi du temps et sa forme.

J'ai été longue.... désolée.... mais il fallait bien expliquer le contexte pour que vous soyez bien au fait des contextes et que la discussion soit bien orientée vers ce qui me trouble le plus.

Des bisoux

répondre
le 15 juillet 2015 à 19h05

Re: comment réagir à l'invasion de la belle mere de mes filles

Pour ce qui est de ton cas, je trouve que tu as été très courageuse de ne pas laisser la situation trop trainer et t'interposer et t'imposer surtout. c'est très difficile et je connais le sentiment de se sentir comme la méchante de l'histoire. Malgré tout il faut le faire. Nous sommes les mères !! Nous devons nous faire respecter en tant que telle et personne ne dois nous imposer ou nous dicter nos comportements ou nos actions. (Bien sur tant qu'il ne s'agit pas de la sécurité de nos enfants).

Après, tout conseil est bon à prendre.... ou à laisser.... c'est selon.... Clin d'œil

Je te souhaite un très bel été et de bonnes vacances avec tes loulous. bizes

répondre
le 23 août 2016 à 16h49

Re: comment réagir à l'invasion de la belle mere de mes filles

coucou ma belle pas facile tout ça , je peut pas parler et t'aider sur la question nouvelle copine, belle mere car ici nous sommes en famille et heureuses et je touche du bois

parcontre pour les activitées sportives et autres , je partage ton avis qu'ils faut laisser les enfants faire ce qu'elle veut surtout si on a le budget pour leur faire plaisir, quand t'elle sont jeunes elles savent pas toujours ce qu'elles veulent et c'est un peu nous maman et papa qui prennent les choses en main mais avec les années les enfants nous font savoir ce qu'elles aiment et pas et libre a eux de changer a la fin d'une année si elles souhaite;..je suis aussi d'accord que certaines disciplines ou passe temps demande 2 a 3 ans avons de vraiment savoir le faire comme pour ta fille le cheval ou dans le cas de la mienne pour le violon sauf que des fois nos enfants n'ont pas assez de patience ou veulent des progres de suite ou se vont taquiner par autres que c'est pas bien, ou nul de faire si ou ça (d'ou je comprend ta frustration avec la nouvelle compagne de ton ex)

voila je te souhaite plein de courage pour le communication entre vous et j'espere que ta fille s'epanouira dans le passe temps qu'elle choissera bisous

répondre

Recherche par mots-clés :

Beauté AddictForumSpécial Mamanscomment réagir à l'invasion de la belle mere de mes filles